Classification

Les littératures de l’imaginaire sont un ensemble de styles littéraires ayant pour point commun de faire évoluer le récit dans un univers physique et social entièrement construit par leur auteur. La Science-Fiction, la Fantasy et le Fantastique sont considérés comme les 3 grands piliers de la littérature de l’imaginaire en proposant des visions du monde totalement imaginaire que cela soit par l’univers décrit ou par les phénomènes qui s’y déroulent. Mais il est néanmoins aussi possible d’y inclure les contes et les mythes.

Mais quel est la différence entre ces 3 piliers de la littérature de l’imaginaire? En fait, tout se joue dans les mécanismes créateurs des aspects de ces différents mondes imaginaires. Dans deux de ces piliers, l’univers imaginaire créé par l’auteur reposera sur le rationnel (la Science-Fiction et le Fantastique) alors que pour la Fantasy, l’imaginaire reposera sur l’irrationnel.

 Science-FictionFantastiqueFantasy
Univers décritMonde rationnel basé sur la scienceMonde rationnelMonde irrationnel et imaginaire
Phénomènes du récitPhénomènes rationnels basés sur la science ou les lois de la naturePhénomènes irrationnels et surnaturelsPhénomènes irrationnels basés le plus souvent sur la magie
Eléments du récitAmplification ou exagération du réel et de la scienceLe surnaturel est inexpliqué et lié aux sentiments des personnagesLe surnaturel est considéré comme naturel
Temps du récitFutur proche ou lointainTemps actuel ou passé procheIntemporel

La Science-Fiction est donc une littérature de l’imaginaire dont le cadre est rationnel et qui base son univers sur le rationnel, la science. Elle peut se dérouler dans un univers imaginaire ou dans le nôtre. Normalement, il n’y a rien d’irrationnel dans un récit de Science-Fiction. Tout est sous le contrôle de la Science ou des Lois de la Nature.

La phrase clé de la Science-Fiction: Imaginer et présenter un autre monde réaliste pour faire réfléchir sur des thématiques actuelles.

La Fantasy est par contre une littérature de l’imaginaire dont le cadre est irrationnel et qui base son univers sur l’irrationnel, le surnaturel. Elle peut se dérouler dans un univers imaginaire (c’est le plus souvent le cas) ou dans le nôtre, mais dans les deux cas l’existence du surnaturel doit être un fait connu, de la vie de tous les jours et accepté par tous comme naturel.

La phrase clé de la Fantasy: Le « Surnaturel » fait intégralement partie du monde décrit et est accepté par tous comme naturel.

Le principal critère de différentiation entre la Science-Fiction et la Fantasy et le plus marquant, c’est que les mondes de Fantasy comprennent la plupart du temps de la magie alors que les mondes de Science-Fiction sont régis par la science. Ainsi, la magie (présente même non expliquée) est l’ingrédient indispensable à la Fantasy. L’explication scientifique est la base de tout récit de Science-Fiction.

Le Fantastique est quant à lui une littérature de l’imaginaire qui confronte des personnages rationnels à l’irruption dans leur vie de l’irrationnel. Le cadre, s’il est souvent celui de notre monde banal, cartésien, moderne, terrestre, peut théoriquement être un univers imaginaire dans lequel le paradigme est soudainement et inexplicablement chamboulé. Le cœur de ce genre est la confrontation de personnages cartésiens à des phénomènes inconnus et impossibles, ainsi que les réactions (déni, peur, rejet, incompréhension, folie…) qu’ils entraînent.

La phrase clé du Fantastique : L’irruption du surnaturel dans un univers naturel qui plonge le protagoniste dans le doute : est-ce réel ou y a-t-il une explication rationnelle ?

Après, tout les autres termes de l’imaginaire que l’on retrouve sur Internet ou ailleurs comme « Uchronie », « Space Opéra », « Héroïc-Fantasy » « Horreur »… sont des sous-genres de ces trois genres de l’imaginaire et peuvent même pour certains se retrouver dans un ou deux genres à la fois: la Science-Fantasy qui est un mélange de science et de fantasy, l’Urban Fantasy qui est un mélange de Fantastique et de Fantasy…

Enfin, quant aux Contes, ce serait le quatrième genre qui peut se retrouver à la charnière de l’ensemble des ces trois genres. Le conte est un objet littéraire difficile à définir étant donné son caractère hybride et polymorphe. Selon le type d’histoire racontée et le type d’univers créé, le conte peut puiser à la fois dans un univers irrationnel comme les contes merveilleux mais également dans un univers rationnel comme les contes fantastiques ou un univers de science-fiction comme les comics de nos jours qui sont devenus les contes modernes de la science-fiction.

ClassificationImaginaireComplete

Méthode de classification d'un roman de l'imaginaire

Si vous avez des difficultés à classer tel ou tel roman dans une des catégories de l’imaginaire, vous pouvez essayer cette méthode qui devrait pouvoir vous aider dans votre classement.

Le plus simple est de se demander tout d’abord dans quel genre de monde évoluent les personnages: est-ce un monde rationnel où tout est expliqué par la science ou les lois de la nature ou est-ce un monde irrationnel où le surnaturel et la magie sont courants et acceptés par tous comme « normal »? Si on se trouve dans un monde rationnel, on sera alors dans de la Science-Fiction ou du Fantastique alors que si on se trouve dans un monde irrationnel, on se trouvera obligatoirement dans de la Fantasy.

Puis, afin de différencier par la suite la Science-Fiction et le Fantastique, vous pouvez vous demander quels sont les phénomènes qui surviennent et interagissent avec nos personnages. Ainsi, s’il s’agit de phénomènes irrationnels qui surviennent comme le surnaturel ou la magie (et qui ne sont pas acceptés par la population en général car on se trouve dans un monde rationnel), on a affaire à ce moment là à du Fantastique alors que s’il s’agit de phénomènes rationnels qui surviennent expliqués par la science ou les lois de la nature, on a affaire à de la Science-Fiction.

« Donc, pour expliquer la différence entre la Science-Fiction, la Fantasy et le Fantastique à votre maman ou votre petit(e) ami(e), vous allez lui dire que dans le roman, il y a un chat qui parle : selon la raison pour laquelle le chat parle, et si c’est habituel ou pas dans l’univers du livre, on pourra facilement distinguer les trois genres :
– Si le chat parle parce qu’on lui a fait subir des manipulations génétiques, qu’on lui a posé des implants cybernétiques…, bref qu’il y a une explication rationnelle et scientifique à ce fait, c’est de la Science-fiction. Dans cet univers, un chat qui n’a pas subi ces procédures ne parle pas.
– Si le chat parle parce que c’est habituel et banal dans cet univers, que c’est un fait connu et établi qui ne choque personne, comme le fait qu’il y ait des dragons dans le ciel et des elfes à la taverne du coin, c’est de la Fantasy. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’explication est surnaturelle, non rationnelle, non scientifique, qu’il n’y en a pas et que c’est un phénomène banal, qui ne choque personne et s’inscrit dans le cadre normal de ce monde.
– Si un chat se met à parler sans explication rationnelle alors qu’aucun chat ne parle et que c’est scientifiquement impossible, et ce dans un cadre qui est (la plupart du temps, du moins) notre monde moderne, terrestre, cartésien, c’est du Fantastique. Tout l’intérêt, toute l’essence de ce dernier genre est en effet de confronter ses protagonistes à quelque chose qui transcende ou viole le cadre banal, cartésien, de notre monde «normal», et de montrer les réactions de refus, rejet, peur et incompréhension qui en découlent. » (Guide des genres et sous-genres de l’imaginaire – Apophis)