CATHERINE LIEVENS – Whitedell Pride – 1

CATHERINE LIEVENS – Whitedell Pride – 1

WhitedellPride1
Tomes de la série:
WhitedellPride22
WhitedellPride33
WhitedellPride44
WhitedellPride55

WHITEDELL PRIDE – Tome 1 – Jamie

Résumé

Parfois, même une petite décision peut changer votre vie! Jamie est un gars lambda, avec une vie normale, voire ennuyeuse. Tout change quand il part camper et tombe sur un secret bien gardé dans les bois : les métamorphes existent ! Cela lui ouvre les portes d’un tout nouveau monde, qu’il n’aurait jamais imaginé possible en dehors des romans, et il doit décider si Ward vaut les changements qui mettent sa vie sens dessus dessous. Ward cherche son compagnon depuis un long moment, et maintenant qu’il a Jamie, il fera tout ce qu’il peut pour garder son magnifique humain, même affronter son ex ou essayer de le convaincre de passer outre sa peur de l’engagement. Il a besoin d’une chance, juste une. Alors que Jamie commence tout juste à le croire, la situation s’effondre. Quand Jamie disparaît, Ward le recherche mais, sans indices, comment peut-il retrouver son compagnon ? Le récupèrera-t-il à temps pour le sauver d’un avenir horrible?

Appréciation

recommandevertfonceUne série d’homo-romances fantastiques axée sur des félins-garous et très agréable à lire même si chaque tome paraît néanmoins bien court… Ca me rappelle, par certains côtés, l’excellentissime « Mad Creek » de Eli Easton même s’il ne s’agit pas ici de chiens-garous mais de félins-garous : l’idée d’un village de garous (en marge des humains), des romances successives parmi leurs habitants, des races ou espèces différentes à chaque tome, une intrigue différente autour de chaque garou… Ainsi, dans ce premier tome, on fait connaissance du clan de garous de Whitedell, qui vit en marge de la communauté humaine, et à la rencontre entre une panthère-garou, Ward, qui fait partie de ce clan, et de son compagnon, Jamie, mais qui est lui humain… Le roman est donc court puisqu’il ne fait que 155 pages précisément et l’action se déroule très vite notamment au début avec la rencontre mais si on pouvait résumer en un mot cette rencontre, on s’écrierait comme notre garou: « Miens !!! » (qui aura lu, comprendra !). C’est vrai que l’auteure ne s’embarrasse ni de descriptions futiles, ni de longueurs dans l’histoire qu’on pourrait trouver alourdissantes dans de nombreux autres romans mais se focalise vraiment sur l’action pure et simple doublée de l’ensemble des émotions ressenties par ces personnages. Et quels personnages ! Hormis notre duo garou / humain, nous faisons la connaissance avec Keenan, le frère de Jamie qui apporte un brin d’humour dans l’histoire, mais également de Dominic, l’apha de Whitedell, de Finn, Bryce, Sebastian, Nate…. On apprécie énormément cette grande tribu de métamorphes, souvent de laissés-pour-compte, où se mélangent toutes sortes de races de félins-garous (ainsi que d’autres) et en plus ils sont tous très attachants. Et le tout est très bien réussi! Donc, une série à suivre avec un très vif intérêt, sachant qu’il y a pas moins de 25 tomes au total en anglais dont les trois premiers déjà traduits en français : un grand merci à sa traductrice Bénédicte Girault pour ce beau travail et on attend évidemment la suite avec impatience…

Vous aimerez aussi...