GEORGE J GHISLAIN – Les Loups de Walburg – 1

GEORGE J GHISLAIN – Les Loups de Walburg – 1

LoupsWalburg1
Titre: LES LOUPS DE WALBURG - TOME 1: LE COURROUX DU BOTTIER
Genre:
Date:
Personnages: ,
Romance:
Mention:
Tomes de la série:
LoupsWalburg22
LoupsWalburg33
LoupsWalburg44

Top du Top – Série Coup de coeur

LES LOUPS DE WALBURG – Tome 1 – Le courroux du bottier

Résumé

Germanie, Province de Walburg, 1360. Huit années après la fin de l’épidémie de peste. Arn est apprenti-bottier dans la ville fortifiée de Walburg, capitale de la Province du même nom. Ou plutôt, il l’était. Surpris en plein ébats avec Günther, il est contraint à fuir la ville en pleine tempête de neige tandis que son beau forgeron est fait prisonnier par la Garde de la Ville. La justice de la Ville, sous la houlette de Marcus, le Prince-évêque tyrannique, ne laisse planer aucun doute quant au sort réservé au forgeron. Il sera pendu, haut et court. La fuite d’Arn lui laisse un sentiment amer, la terreur occultant en partie l’horreur du tournant que vient de prendre sa vie. Il aurait voulu mourir avec son amant. À moitié gelé, en lisière de bois, après une nuit de marche forcée dans la neige épaisse, des hommes vêtus de peaux de loups le trouvent. Ils ne sont pas seuls. Il y a des loups à leurs côtés. Des vrais. Et eux aussi sont terrifiants.

Appréciation

coupdecoeuriconeLa découverte d’une nouvelle trilogie d’homo-romance dans la catégorie fiction historique qui commence avec un superbe premier tome et qui laisse déjà envisager peut-être un Coup de Cœur si la suite est à la hauteur de ce premier tome ou si ce n’est plus… Une des originalités de cette trilogie tient tout d’abord dans l’ambiguïté du titre de cette série : une vraie réussite de la part de l’auteur car si ce titre évoque dans les homo-romances de l’imaginaire le mythe du loup-garou, ce ne sont point des métamorphes que nous trouveront ici mais, pour notre plus grand plaisir, de vrais loups sauvages vivants en osmose avec un groupe d’humains dans les profondeurs de la Germanie médiévale. Et finalement, on peut se demander qui sont les loups puisque ces humains se dénomment également eux-mêmes « les loups de Walburg » … Une autre particularité de cette homo-romance historique, c’est de ne pas s’intéresser, comme souvent, à la rencontre, aux prémices de l’amour et aux premiers émois d’une romance mais plutôt à ses doutes, à ses interrogations, à l’apprentissage de l’acceptation et de la confiance en l’autre, puis en sa consolidation et cela malgré les nombreuses souffrances et épreuves subies par nos deux protagonistes. Le contexte : L’Europe médiévale au temps de la Peste Noire et de la guerre de Cent Ans et plus précisément le Saint Empire germanique au XIV e siècle (1360). On a affaire ici à une homo-romance passionnante entre un jeune bottier, Arn, vivant dans la petite ville de Walburg située au cœur de la Germanie médiévale, très épris de son compagnon, Gunther, un vaillant et courageux forgeron qui va le sauver des griffes de la milice locale au détriment de son propre sort car rappelez-vous, nous sommes encore à une époque où on brûle les sorcières et les bougres pour hérésie… Et sa rencontre avec les fameux loups de Walburg va changer complètement son avenir et va lui permettre d’espérer peut être à une vie plus tranquille, quoique, avec son beau forgeron… Des loups, humains et bêtes, qui vont l’accueillir et l’accepter au sein de leur village mais également, ce qui est plus surprenant, au sein de leur meute… On assiste ainsi à une osmose parfaite entre nos loups et Arn et on se régale à chaque fois de cette complicité et ce respect qui existe entre notre jeune bottier et sa meute… Une intrigue très intéressante autour de cette ville de Walburg avec ses différents protagonistes politiques ou religieux ainsi que dans le village d’Heissekelle… Attention, également des scènes très dures pour nos deux héros avec de la torture, des scènes de prison, des mutilations importantes et des morts mais c’est peut-être le prix de leur liberté… Un très bon travail de recherche documentaire de la part de l’auteur concernant le milieu médiéval notamment l’époque moyenâgeuse du Saint-Empire germanique dans lequel se situe l’action de cette série avec des décors très riches et digne d’un film du Moyen-Age : l’architecture médiévale des villes et villages de l’époque, les vêtements utilisés, la nourriture, les repas, la diversité des armes ou des outils, les métiers d’antan mais aussi les paysages de campagne et les forêts sauvages et les meutes de loups… La plume de l’auteur participe énormément à l’ambiance historique du roman en utilisant de nombreux termes moyenâgeux qui permettent aisément de se plonger au cœur même de l’histoire et notamment et surtout celui « d’argr », très approprié dans de nombreuses scènes d’insultes et/ou de revendications des différences (NDLR : « Argr » est un terme insultant en vieux-norrois ainsi que dans les anciennes langues germaniques utilisé pour mettre en exergue une attitude efféminée ou d’autres comportements lâches ou non virils). Aussi, vous comprendrez aisément les rebondissements que cela peut provoquer dans l’intrigue. De nombreux personnages secondaires divers et charismatiques autour de nos deux héros au sein de notre village de « rebelles » : Karl, Klauss, Magda, Hilda Jörgen, Leonhard, Hermann, Hennebert, Stephan… et bien sur l’ensemble des loups de Walburg: Lune la louve alpha, Furtive, Pinsel, Noiraud, les louveteaux… ainsi que de nombreux autres personnages secondaires de la ville de Walburg avec notamment un antagoniste haut en couleur dans sa perfidie, son sadisme et sa cruauté envers les êtres différents et notamment et surtout les argrs, le prince évêque Markus. On a affaire ici à travers cette superbe homo-romance médiévale a un véritable plaidoyer médiéval contre l’homophobie, une ode médiévale à l’amour différent et à l’acceptation des différences à une époque où ce genre de différences étaient punis du bucher. Ce premier tome plaira aux amateurs et amatrices d’homo-romances historiques ainsi qu’aux lecteurs ou lectrices sensibles aux problématiques de l’homophobie plongées dans un univers médiéval, tout en y ajoutant en bonus une belle relation entre l’humain et le loup… Hâte de pouvoir lire la suite qui me semble d’après le résumé très prometteuse et de retrouver avec plaisir nos loups de Walburg…

Bonus: Panoramique de Livreshomosf

Walburg-Heissekelle2

Vous aimerez aussi...