CHARLY REINHARDT – L’Appel du Renard – 1

CHARLY REINHARDT – L’Appel du Renard – 1

AppelRenard1
Tomes de la série:
AppelRenard22
AppelRenard33

Top du Top – Série Coup de coeur

L’APPEL DU RENARD – Tome 1 – Traqué

Résumé

Pour des métamorphes qui vivent cachés, l’amour est peut-être le plus grand des dangers… Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal. Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

Appréciation

coupdecoeuriconeLa découverte d’une nouvelle trilogie d’homo-romance de l’imaginaire dans la catégorie Fantastique-Métamorphes qui commence avec un superbe premier tome et qui laisse déjà envisager un Coup de Cœur pour l’ensemble de la série… Une des originalités de cette trilogie c’est tout d’abord la nature des métamorphes puisqu’on a affaire ici à des renards-garous ce qui change vraiment des loups-garous qu’on voit partout mais qu’on adore néanmoins quand même. Ensuite, l’autre particularité de cette trilogie, que l’on verra prendre toute son ampleur dans le deuxième tome, c’est le contexte très détaillé et assez exceptionnel dans lequel se déroule cette histoire à savoir le Wyoming mais surtout la culture amérindienne. Le cadre déjà dans lequel on voyage est magnifique : les grandes étendues et les forêts montagneuses du Wyoming en limite du Yellowstone… sur fonds d‘ouest américain et de shamanisme amérindien. On fait la connaissance avec Sander, un ancien militaire, maître-chien, vétéran de la guerre, devenu le shérif d’une bourgade du Wyoming, accompagné de sa fidèle chienne Sunka, qui va devoir enquêter sur une mort mystérieuse survenue dans une forêt… également très mystérieuse surtout lorsqu’il rencontrera son futur partenaire, Will, un renard-garou ou matois des plus étrange et fascinant… ainsi que la meute de Red Oak Hollow… Une histoire passionnante d’âmes-sœurs avec des renards-garous « à la sauce amérindienne » : on en redemande encore de cette relation passionnée et haute en couleurs entre nos deux taanans (=âmes-sœurs) aux tempéraments bien trempés. La qualité de ce premier tome ne vient pas tant de la relation très mouvementée de notre Shérif et de notre matois mais également de la qualité et de la diversité de personnages secondaires très charismatiques : Ethete, la grand-mère amérindienne de Sander et son franc parlé, Ted, le père de Sander qui est toujours là pour aider son fils, Lloyd, l’alpha de la meute près a tout pour sa meute et pour sa femme Céleste, Ty, le matois solitaire, meilleur ami de Sander, qui se bat contre son lourd passé et Solas, le mystérieux et silencieux shaman, guérisseur de la meute, qui semble également caché un très lourd passé… en relation avec Ty comme on l’apprendra dans le tome suivant…. Et même Sunka, la chienne fidèle de Sander. A ceux-là se rajoutent une multitude d’autres personnages moins essentiels à l’intrigue du roman mais qui permettent de rajouter des touches de couleurs et de diversités dans cette meute de renards. Et tout cela en servant une intrigue très bien menée avec de nombreux rebondissements, du suspens, des indices, des passages très émouvants et très tristes également à d’autres moments jusqu’à un final qui permet de clôturer l’enquête de notre shérif de façon très bien réussie en découvrant la vérité incroyable sur un des personnages clefs de notre meute de matois… Certes, la romance entre nos deux taanans prend son temps pour se mettre en place mais cela s’explique tout d’abord par les lourds passés de nos deux protagonistes ainsi que par les difficultés qu’ils ont à communiquer ensemble même si leur attirance les pousse l’un vers l’autre. On peut se féliciter de trouver peu de scènes de sexe, même si elles existent néanmoins et cela au profit de l’intrigue, des différents secrets de la meute divulgués au compte goute, des relations très poussées entre les différents personnages, d’un humour quelque fois très mordant entre nos deux taanans et d’une multitude d’émotions riches et diversifiées… Ainsi, un premier tome qui mérite déjà son coup de cœur d’autant plus si vous vous passionnez pour les métamorphes et pour la culture amérindienne… comme on le verra par la suite dans le deuxième tome…

Vous aimerez aussi...